lundi 7 mai 2012

Interview Graffalife pour les Volumes 5, 6 et 7.

Encore une sacré livraison de chez nos compères de Graffalife...3 nouveaux volumes remplis de tags, pièces et étrangetés 80's-90's, d'ambiances, d'anecdotes, de matières métroïdales et métroïdiennes, bref du bon, du lourd.


Il serait intéressant si un parisien qui passe ici nous renseigne sur les mêmes lieux en 2012..?




De qui étaient les bonhommes de Champ de Mars à faire pâlir d'envie n'importe quel fan d'ignorant style?


Je ne sais pas mais ils sont vieux, je dirais que ce sont les premiers «graffiti» (type Spray Can Art) fait dans ces tunnels, hors inscription type «CGT» vu qu'un des persos s'amuse du dessin obscène fait avec le même pinceau que le «CGT»...je les daterais du milieu des années 80, si des spécialistes de cette période pouvaient nous aider...sinon, je les trouves magnifiques, ils sont tous différents, rectangles, triangles, mains rondes, carrées ou triangles, hyper stylisés et tellement bruts, on dirait que certains comme celui de la couverture, portent des toges…Ils sont là en plein Paris, personne n’en a jamais parlé…Et tu peux être sur qu’une bonne partie y est encore…


Il y a plus de textes, témoignages et anecdotes dans ces volumes pourquoi?


J'ai voulu tester ça, j'ai voulu donner la parole aux acteurs, en tout cas ceux que je connais, ou que j'ai pu trouver via le web, mais c'est dur de les faire parler et quand ils parlent, ils ne se souviennent pas de grand chose, comme le dit IOYE dans «CHAMP-DE-MARS», «rien de transcendant...», certains comme MODE2 (ou DARCO pour le vol. 4 PSL BLEUS) n'ont même pas pris la peine de me répondre...J’espérais apprendre des choses, en savoir plus, sur les aventures des uns et des autres... je remercie ceux qui ont joué le jeu...


La "fièvre archiveuse" que tu évoques elle se diagnostique et se soigne comment?


Diagnostic: quand tu ne peux t'empêcher d'aller dans des tunnels, fouiner à la recherche de vieux tags, que tu ne penses presque qu'à ça...tu es malade.


Remède: je crois qu'il n'y en a pas, faut descendre avec de la pélo (à l'époque), des gigabits aujourd'hui, et shooter!!! Après il y des moments de crise, puis ça se calme mais le virus et bien là…


Là où tu es actuellement tu n’es jamais gagné par cette fièvre?


Si bien sur, j’ai des montées de température, et il y a des choses intéressantes, je suis tombé sur des trucs de fou !!! Là, à la vue de tous, mais complètement oublié…ou tout simplement ignoré…


Champ de Mars change des tunnels habituels non? Mezzanines, escaliers, stockages de matériaux, qu'en est-il exactement?


Au départ ce n'est pas un tunnel, c'est une voie en tranché qui date du 19ème siècle. Elle a était couverte et modernisée par endroits à la fin des années 70, à la création du RER C.


On ressent ce que tu dis dans le tunnel entre Champ de Mars et Pont de l'Alma, avec la vieille pierre meulière...


L'endroit où l'on voit les petits graffs "Dream Smog Smoke Fly Smile Speak..." et les persos, est un ancien quai, de voyageur? d'une antique gare du Champ de Mars? ou de déchargement de matériel pour les expositions universelles..? L'autre coté, que j'appelle "sortie sud" a été totalement reconstruit avec la nouvelle gare, dans les années 70, c'est plus du béton brut.


http://www.google.fr/search?hl=fr&q=ligne+des+invalides&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.,cf.osb&biw=1600&bih=791&um=1&ie=UTF-8&tbm=isch&source=og&sa=N&tab=wi&ei=6fWeT8v3BI-BhQey0cSADw


http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_des_Invalides_%C3%A0_Versailles-Rive-Gauche



Un truc que j'ai vraiment bien aimé et que j'ai trouvé représentatif d'une manière révolue de faire du graffiti c'est le throw-up "PEM" de POEM(il a du oublié son "O" en route) construit à partir de lettres en tag. Tu vois c'que j'veux dire?


Oui, je vois tout a fait, le "O" y est, c'est le "P" qui est un peu atrophié et sans trou, j'adore ce style de throw-up, mi tag, mi flop, ça se faisait beaucoup à la fin des 80's, début des 90's, certains faisaient même des tags avec une seul lettre de ce style... de tête les CRS le faisaient souvent...et c'est vrai que ça à très peu été pris en photo, vu que les rares photos prisent jusqu'au début des années 90, étaient toujours pour les "belles pièces"...des dizaines de personnes ont pris en photo les mêmes graffs : BANDO, les Quais de Seine, les palissades du Louvres ou Stalingrad, encore et toujours...


Je doit avoir d'autre photos avec ces styles, elles sortiront au gré des sujets...


Au niveau des dates, très précises, tu te renseignes en amont de la réalisation des livres auprès des artistes ou ce sont des dates que tu connais déjà?


Dans "CHAMP-DE-MARS", je précise: "ces dates sont des indications", ça veut dire qu'elle ne sont pas forcement hyper-précises, ou que certaines sont (peut-être) complètement fausses, mais en gros c'est à peu près bon, et non je ne me renseigne pas auprès des acteurs, vu qu'ils ont en général peu de mémoire, j'observe les graffitis depuis 1988, et la plus part des tagguers (graffeurs) ne tagguaient que sur une période de plus ou moins un an voir deux...donc il est très facile de les dater…autre exemple, NISE et RENO ont inscrits TK (Transit Kings) groupe monté avec Honet, Shun et Poch, en 1993, il n’a pas duré. Passion, observation, mémoire…


Qu’est-ce que tu penses de ça? A l’époque les «carrières» étaient très courtes. Aujourd’hui tu(pas toi hein...les guertas en général) commences à peine à être connu après 10 ou 15 ans de peinture minimum...


Pas faux, mais pas forcement vrai, parfois on me parle de tel ou tel mec du sud ou en tout cas de province, ayant fait des centaines de trains, inconnu, jamais entendu parlé… tu as aussi Trane qui monte à Paris grâce à une juge qui veut l’éloigné du graffiti à Marseille et en deux ans était sur connu …


Oui en province...la province est sous-estimée! ;)


Les peintures folles et mystérieuses de Porte de Vincennes, encore une enquête à approfondir? Conducteur, clochard-tiste?


Comme je le dis dans le livre "ENCEINTE RATP", ce que j'entendais, et encore, peu de gens en parlait, je me souviens en avoir parlé avec ORSE(rip) et lui m’avait dit que c'était l'œuvre d'un conducteur de la ligne 2, il y en avait dans toute la boucle de Nation sur la 2, donc conducteur ou clochard..?


Encore un paquet de superbes tags méconnus: SKEEME, SPEECH, MAES, EYZE, XENON, JAPE, HADY, BROKIN, KORL, POEM, MOISE, ZACK, KUBIK, ANALOGY, KEAM...tous ces noms qui ne sont pas passés à la postérité, ça te fait plaisir de leur "redonner" un quart d'heure de gloire?


Dans ta liste, un est quand même plus connu que les autres, c'est MAES, qui apparaît dans PARIS TONKAR (le livre), et dans DESCENTE INTERDITE, partenaire notamment de OCEN... quand je découvrais les tags MAES, et surtout son flop rempli, je ne pouvais m’empêcher de penser aux métros garés là à l’époque et qu’il avait dû cartonner…

Pour les autres, effectivement, ils sont très peu connu et oubliés. KORL dans la bouche à ORSE, c’était quelque chose, il avait vraiment éclaté la banlieue sud est (gare de Lyon) et oui j'aime bien l'idée de montrer leurs tags, leurs passages, une partie de leurs aventures, sur mes photos…et peut etre contribué au fait qu’il ne soit pas oublié, ou « qu’il n’est pas fait tout ça pour rien »…


Tu dis accompagner TRANE souvent à l'époque, et redécouvrir des plans donc des murs que tu avais oublié, et lui "saute" quelques trucs (rien de grave apparemment), t'étais obligé de le surveiller un peu ou..?


De mon coté, je lui donnais mon avis, à savoir respecter les vieux trucs, après c'était un "chien fou", une machine infernale et par exemple le TRANE que l'on voit sur la 1ère page d'"ENCEINTE RATP", je n'étais pas avec lui, il devait être avec SEYA encore plus jeune que lui...je n'ai pu que constater les dégâts, surtout que comme je le dis, je ne vois pas du tout ce qu'était cette pièce, alors que j'y avais pris sur ce mur un DEEN de COLT et un MAES ... aussi dans ces tunnels, il fait très sombre, et on est souvent aveuglé par les néons, d'où des loupés...les photos sont claire grâce au gros de coup de flash, mais en fait l'ambiance est très sombre...


Tu "surveilles" à qui tu vends ou tu t'en fous?


Je ne vois pas comment je pourrais faire, Paypal me donne des noms et l’adresse où envoyer, je ne peux pas savoir qui est derrière ces noms, souvent des tagguers…

Et puis je part du principe que si quelqu’un veut mes livres, c’est que ça l’intéresse donc c’est positif, puis ce sont de vieilles archives, rien de compromettant, pour qui que ce soit….



Pour plus de photos, vidéos et news: http://www.graffalife.com!








5 commentaires:

  1. pfff, hâte de voir ces derniers volumes..."les peintures folles et mystérieuses de Porte de Vincennes", alors ça ça m'intrigue...

    RépondreSupprimer
  2. Tu "surveilles" à qui tu vends ou tu t'en fous?
    Un peu U.R.S.S des annees 70 cette question lol

    RépondreSupprimer
  3. 'abdAllah58 mai 2012 à 08:26

    Aïe aïe aïe, ça devient de l'archéologie, je sur-kiffe! Vivement la paye incha Allah, ahahah...

    RépondreSupprimer
  4. Une tuerie, des photos de la pièce de POEM sans le O?... Cimer

    RépondreSupprimer